Covid-19 : Nouveaux outils pour la protection de vos salariés

1)      Mise à jour du protocole national de déconfinement pour assurer la santé et la sécurité des salariés publié le 16/10/2020 ;

2)      Publication par le ministère du travail et la CNAM d’un guide pratique à destination des salariés complétant celui à destination des employeurs en date du 6/10/2020.

3)      Mise à jour le 13/10 par le ministère du travail du questions-réponses sur les mesures de prévention dans l’entreprise contre la covid-19 et les masques. Il y précise les personnes considérées comme cas contact et les modalités de leur prise en charge. De plus, 5 métiers bénéficient de dérogations à l’obligation de port permanent du masque, sous réserve du respect d’autres mesures de prévention. https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/questions-reponses-par-theme/article/mesures-de-prevention-dans-l-entreprise-contre-la-covid-19

4)      Concernant la liste des personnes vulnérables pouvant bénéficier d’une activité partielle :

le décret n° 2020-1098 du 29 août 2020 pris pour l’application l’article 20 de la loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020 a non seulement fixé au 31 août le terme du dispositif exceptionnel qui permettait de placer en activité partielle les salariés vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2 et les personnes qui cohabitaient avec ceux-ci, il a également abrogé le décret n° 2020-521 du 5 mai 2020, en fixant une nouvelle liste des salariés les plus vulnérables à une contamination par la COVID-19 pour lesquels est maintenue la possibilité d’un placement en activité partielle sur prescription médicale.

Saisi d’un recours en référé-suspension, le juge des référés du Conseil d’État a, par une ordonnance du 15 octobre 2020, suspendu l’exécution des articles 2, 3 et 4 du décret du 29 août 2020 jusqu’à ce qu’il soit statué au fond sur leur légalité. De ce fait, dans l’immédiat et en l’attente d’un nouveau texte réglementaire en la matière, les critères de vulnérabilité retenus par le précédent décret du 5 mai 2020 (liste élargie) s’appliquent à nouveau.

Journée Sécurité/Prévention à Parigny le 24/01/2020

Divers ateliers de sensibilisation ont été animés par l’équipe pluridisciplinaire de votre service en santé au travail (médecin du travail, infirmière en santé au travail, préventeurs et assistante en santé travail) à l’occasion de la journée sécurité/prévention chez un adhérent.

140 salariés (répartis en groupe de 20 personnes) ont pu prendre part à :

  • Un atelier dédié à la prévention des risques liés à la consommation d’alcool, plus spécifiquement sous l’angle de la conduite.
  1. Faire le point sur le produit alcool, ses modes d’action et ses conséquences sur le fonctionnement de l’organisme
  2. La législation
  3. Une animation autour d’un « minibar » avec manipulations et calculs de dose était mise en place. Les participants ont ainsi testé les effets de l’alcool à l’aide des lunettes de simulation d’alcoolémie sur tapis.

Chacun a eu l’occasion de s’interroger sur son comportement.

  • Un atelier pour sensibiliser aux gestes de premiers secours : (Démonstrations et Pratique sur des mannequins)
  1. Les positions de sécurité (PLS) et les techniques professionnelles (arrêter un saignement)
  2. Protéger, alerter (savoir communiquer les bonnes informations)
  3. Réanimation cardio-pulmonaire et utilisation d’un défibrillateur
  4. Connaître les gestes fondamentaux permettant d’apporter les premiers soins à une personne blessée ou en détresse.
  •  Un atelier Initiation aux échauffements et réveil musculaire (Hygiène de vie et Étirements du quotidien dans le but de le faire découvrir à l’ensemble des salariés) :
  1. Comment réveiller ses articulations et ses muscles avant de commencer à travailler, pour limiter les blessures, la fatigue, ou encore les courbatures. Tout sportif sait qu’il est important de s’échauffer avant tout effort. Alors pourquoi ne pas appliquer ce principe en milieu du travail ? De même que l’étirement en fin de poste… (exercices de groupe)
  2. Les gestes et postures à adopter au travail et dans sa vie personnelle, les règles de sécurité physique à appliquer pour la manutention occasionnelle (mise en situation des participants).

Cet atelier a permis aux collaborateurs de découvrir et de reproduire les bons gestes pour préparer le corps à une activité professionnelle.

Merci à tous d’avoir participé à cette rencontre interactive !