Invitation à la réunion sur l’épuisement professionnel – mardi 1er juin 2021

Le 1er juin, le groupe femmes de la FFB Eure organise une réunion sur l’épuisement professionnel du dirigeant ou des salariés.

Julie JOVENIN (Psychologue du travail) et Sybille WILLOT (Infirmière en santé au travail) interviendront lors de cette sensibilisation.

Plus d’infos dans l’invitation ci-dessous.

Évolution de la cible vaccinale avec les vaccins AstraZeneca (Vaxzevria) et Janssen

Les médecins, les pharmaciens et les infirmiers sont invités à vacciner en priorité les publics cibles de la campagne vaccinale. La cible évolue à compter du lundi 12 avril :

 

Bulletin d’information n°3 : Campagne de vaccination – Précisions des modalités

Covid-19 : Votre service de santé au travail peut vacciner vos salariés

Depuis le 25 février dernier, les Services de Santé au Travail peuvent vacciner vos salariés contre la Covid-19, avec l’AstraZeneca sous certaines conditions*.

Cette démarche est plus que jamais essentielle pour le bon fonctionnement de votre entreprise.

Ce rendez-vous vaccinal n’engendre aucune charge financière supplémentaire pour l’employeur. 

Les Médecins du travail et Infirmier(s) en santé au travail de Santé BTP Normandie se mobilisent pour recevoir vos collaborateurs souhaitant bénéficier de la vaccination (cf. affiche pour prendre rendez-vous).

Celle-ci repose sur le principe du volontariat et s’inscrit dans la campagne de vaccination définie par les pouvoirs publics.

Téléchargez ICI le Bulletin d’information n°3

* La liste des pathologies ouvrant droit à la vaccination est à retrouver sur www.solidarites-sante.gouv.fr

Actualisation du protocole national pour assurer la santé & sécurité des salariés face à l’épidémie de Covid-19

Le ministère du Travail a publié le 23 mars 2021 une version actualisée du protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19.

Retrouvez le protocole ICI

Une mise à jour de la fiche conseil liée à l’organisation et au fonctionnement des restaurants d’entreprise a également été publiée.

Téléchargez-la ICI

Nos médecins du travail et nos équipes pluridisciplinaires sont mobilisés à vos côtés pendant cette période.

Changement de cible pour le vaccin AstraZeneca !

À la suite des avis rendus par l’agence européenne du médicament (EMA) et la Haute autorité de santé (HAS) ce jour sur l’utilisation du vaccin AstraZeneca, la campagne vaccinale avec ce vaccin reprend à compter du 19 mars 2021.

L’efficacité démontrée du vaccin AstraZeneca dans la prévention des hospitalisations et des décès liés au COVID l’emporte en effet largement sur la probabilité extrêmement faible de développer les effets secondaires signalés dans certains pays européens et apparaissant chez des personnes majoritairement âgés de moins de 55 ans.

La HAS a défini dans son avis la recommandation suivante :

  • Compte tenu du déroulement de la campagne vaccinale, qui va concerner au cours des deux prochains mois les populations âgés, la HAS recommande à ce stade d’utiliser le vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées de 55 ans et plus, qui constituent la très grande majorité des personnes prioritaires actuelles.
  • Dans l’attente de données complémentaires la HAS recommande donc d’utiliser les vaccins à ARNm chez les personnes éligibles à la vaccination âgées de moins de 55 ans. Cela signifie que les professionnels de santé âgés de moins de 55 ans sont invités à se rendre en centres de vaccination pour y être vaccinés avec les vaccins Pfizer et Moderna.

Concernant les personnes de moins de 55 ans ayant déjà reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, la HAS se positionnera très prochainement sur les modalités d’administration de la seconde dose. La HAS rappelle qu’un intervalle de 12 semaines est à respecter entre les deux doses.

L’avis de la HAS sera revu prochainement, en collaboration étroite avec l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANMS), en fonction des données de pharmacovigilance à venir, avec davantage de recul sur le vaccin Astra Zeneca, en particulier chez les personnes de moins de 55 ans.

Les professionnels de santé sont par conséquent invités à reprendre les vaccinations avec ce vaccin efficace et sûr dès à présent et en tenant compte de ces nouvelles indications.

Laetitia BUFFET (Responsable de la Task Force Vaccination)
et
Pr Jérôme SALOMON (Directeur général de la santé)

Les risques chimiques au travail : tous concernés !

Au cours de leurs carrières, plus de 2 millions de salariés en France auront été exposés significativement à au moins un composé Cancérogène, Mutagène, Reprotoxique (INRS-2017).
S’ils sont omniprésents au domicile comme sur les lieux de travail, parfois inodores ou incolores, les produits chimiques passent trop souvent inaperçus. Sources d’expositions multiples à effets immédiats ou différés, les produits chimiques peuvent présenter des risques susceptibles de provoquer des pathologies graves et irréversibles : 80 des 110 tableaux de maladies professionnelles s’y rapportent.

Le diagnostic régional réalisé dans le cadre du PRST 3 ayant montré une méconnaissance des risques chimiques par les TPE, les partenaires du plan (CARSAT, Direccte, Représentants des Services de Santé au Travail, MSA, partenaires sociaux dont France Chimie etc.) se sont concentrés sur l’objectif de sensibiliser les entreprises à l’existence et à la prise en compte du risque chimique au sein du groupe piloté par la Carsat Normandie.

Le site internet hébergé par Adesti https://prst3normandierisquechimique.com a été lancé. Vous y trouverez des outils à destination de la cible visée, plus particulièrement un public non initié :

  • une vidéo didactique “Les risques chimiques au travail : tous concernés” élaborée autour d’une activité de garage, assez parlante à tout à chacun, visant à sensibiliser et donner les premiers jalons pour prendre en compte les risques chimiques ;
  • l’ensemble des actions et outils détaillés élaborés par les partenaires du PRST, sous forme de documents et de liens internet ;
  • une barre de recherche par secteurs et par polluants ;
  • l’annuaire des intervenants à contacter ;
  • un formulaire permettant aux partenaires d’alimenter le site par les contributions via un modèle de téléchargement ou en envoyant un mail à guillaume.maury@adesti.fr

L’objectif attendu consiste à ce que les entreprises soient en mesure de mettre en place les bases de la démarche de prévention des risques chimiques que sont :

  • Repérer les agents chimiques dangereux
  • Diagnostiquer : repérer la présence d’expositions potentielles aux risques chimiques
  • Évaluer les phases exposantes
  • Agir en termes de prévention

 

Bulletin d’information n°2 : Campagne de vaccination

La campagne de vaccination est entrée dans sa phase 3. Les salariés faisant partie de la cible définie dans la stratégie nationale de vaccination sont invités à se rapprocher d’un centre de vaccination ou de leur médecin traitant pour se faire vacciner.

Les Services de Santé au Travail peuvent dorénavant, sous certaines conditions, contribuer à cette campagne avec le vaccin AstraZeneca. Les professionnels de Santé BTP Normandie pourront commencer, progressivement et selon la disponibilité de l’approvisionnement, à vacciner les salariés de vos entreprises (sur la base du volontariat) selon les conditions suivantes :

  • Le salarié doit avoir entre 50 et 64 ans et présenter une des pathologies suivantes :
    • Obésité (IMC>30)
    • Pathologies cardiovasculaires : HTA compliquée, antécédent d’AVC, antécédent de chirurgie cardiaque, antécédent de coronaropathie, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV
    • Diabète non équilibré ou compliqué
    • Pathologies respiratoires chroniques : BPCO, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnée du sommeil, mucoviscidose
    • Cancer évolutif sous traitement
    • Cirrhose stade B
    • Immunodépression congénitale ou acquise
    • Syndrome drépanocytaire majeur, antécédent de splénectomie
    • Maladie du motoneurone (SEP, myasthénie grave, Parkinson, paralysie cérébrale)
    • Quadri ou hémiplégie, tumeur maligne primitive du cerveau, maladie cérébelleuse progressive
    • Hémopathies malignes en cours de traitement par chimiothérapie
    • Maladie rénale chronique sévère dont dialysés
    • Personnes transplantées d’organes solides ou par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
    • Polypathologies chroniques et présentant au moins deux défaillances d’organes
    • Maladie rare
    • Trisomie 21
  • Les vaccinations se dérouleront exclusivement dans les locaux de Santé BTP Normandie qui répondront aux conditions optimales de sécurité et d’efficacité.

Rôles de l’employeur et du salarié

Votre rôle d’employeur est d’informer vos salariés de cette possibilité et de leur rappeler les coordonnées de votre Service de Santé au Travail.

ATTENTION, c’est au salarié, et à lui seul de prendre rendez-vous auprès du Service de Santé au Travail. La vaccination se réalisera, dès que possible, en toute confidentialité.

COMMUNICATION

Nous attirons votre attention sur le caractère évolutif de ces dispositions. Nous vous tiendrons régulièrement informés de la situation via nos bulletins d’infirmation qui vous sont adressés personnellement ainsi que publiés sur ce site.

Pour recevoir nos bulletins d’information au format dématérialisé, merci d’adresser un mail à Stéphanie DORDAIN (Chargée de communication) stephanie.dordain@sante-btp.com

Téléchargez le Bulletin d’information n°2

Journée Nationale de l’Audition (JNA) – Édition 2021

La 24ème édition de la campagne Journée Nationale de l’Audition (JNA) aura lieu le jeudi 11 mars.

Cette année, le thème est “Mes oreilles, le secret de ma forme”. L’occasion de remettre les oreilles au cœur de la santé, du bien vivre et du bien vieillir dans l’entreprise.

Comme chaque année, Santé BTP Normandie est partenaire des JNA. Nous avons réalisé une commande de kits d’information pour chacun de nos territoires. Chaque kit comprend plusieurs outils (différentes affiches, dépliants, porte-clés et protections auditives à usage unique) qui permettront d’apporter les informations et conseils adéquates.

Chacun des territoires de Santé BTP Normandie bénéficie d’un référent sur cette thématique.

D’autres infos sont disponibles sur le site des JNA :
https://www.journee-audition.org/home.html

Bulletin d’information n°1 : Nouvelles modalités de cotisation & Comment obtenir son RDV pour une visite médicale ?

Afin de se mettre en conformité avec les dispositions de l’article L. 4622-6 du code du travail, Santé BTP Normandie a modifié les modalités de calcul et de perception de ses cotisations.

Depuis le 1er janvier 2021, elles ne sont plus calculées à partir d’un pourcentage de la masse salariale de l’entreprise adhérente. Elles sont arrêtées au « per capita » c’est-à-dire forfaitairement et par salarié quel que soit le montant des rémunérations.

En revanche, le type de contrat de travail et la catégorie de suivi médical ont une incidence sur la tarification.

En effet, l’Assemblée Générale, sur proposition du Conseil d’Administration a fixé les règles suivantes :

Le suivi en santé au travail est gratuit pour les salariés en contrat d’apprentissage.
Pour les autres salariés, et pour tous les autres types de contrat, la cotisation annuelle s’élève à :

⦁ 120 euros H.T. s’ils bénéficient d’un Suivi Individuel Général,
⦁ 140 euros H.T. s’ils bénéficient d’un Suivi Individuel Renforcé ou d’un Suivi Individuel Adapté.

Toute absence non justifiée à la visite médicale sera facturée 65 euros H.T.

Les cotisations 2021 selon ces nouvelles modalités seront appelées à partir du mois d’avril.

MODALITÉS D’ORGANISATION DES VISITES MÉDICALES

Conformément à l’article L. 4121-1 du Code du travail, l’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés.

À ce titre, il doit notamment adhérer à un service de santé au travail et veiller à la bonne tenue des visites médicales obligatoires :

  • visite médicale d’embauche,
  • visite médicale périodique,
  • visite médicale de reprise.

C’est pourquoi il vous revient de solliciter les rendez-vous auprès de nos équipes.

Pour permettre un suivi efficient, il conviendra d’utiliser le document intitulé “demande de visite” qui fournit à nos médecins et infirmier(e)s les renseignements nécessaires à la bonne tenue des consultations.

Vous pouvez retrouver ce document dans la rubrique Téléchargements, puis l’onglet Documents OU cliquez directement sur le lien ci-dessous :

Téléchargements – Santé BTP Normandie (sante-btp-normandie.fr)

ATTENTION : Veillez à télécharger le document correspondant à votre département !

Mise à jour du guide de préconisations de l’OPPBTP – V10

Le guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus Covid-19 vient d’être mis à jour sur le site de l’OPPBTP.

En raison de la prévalence des variants britanniques, brésiliens et sud-africains du virus de la Covid-19, le gouvernement a renforcé les mesures de prévention sanitaire.
 
Les principales modifications à prendre en compte portent sur la distanciation physique de sécurité sans masque qui passe de 1 mètre à 2 mètres (voir page 3 et page 9).

Dans les espaces de restauration, il est possible de déroger à la distanciation physique de 2 mètres si des cloisons de séparation sont installées (page 8).

Téléchargez le document complet en PDF