PLAN DE CONTINUITÉ D’ACTIVITÉ

Le présent plan de continuité d’activité (PCA) récapitule les actions menées pour protéger les salariés du service tout en poursuivant l’activité prioritaire c’est-à-dire en maintenant les prestations essentielles au bon fonctionnement des entreprises adhérentes.
Il doit permettre de réagir rapidement en cas d’évolution de la situation.

Nouvelle organisation du travail

Elle vise à limiter les échanges et les rassemblements physiques du personnel.

  • Mise en place du télétravail pour les postes le permettant dans la limite des possibilités offertes par l’architecture informatique et l’environnement personnel du salarié,
  • Dispositif d’activité partielle et recours aux reliquats de jours de congés payés,
  • Prise en charge CPAM pour les parents d’enfants de moins de 16 ans dans le respect des critères d’éligibilité.

Consignes de travail

  • Affichage dans les locaux des mesures barrières à adopter,
  • Consignes à suivre communiquées aux collaborateurs par mail et via Intranet afin de les informer sur les règles de prévention (lavage régulier des mains au gel hydro-alcoolique ou avec du savon aux sanitaires, respect d’une distanciation minimum, règles d’accès aux espaces communs (cafétéria…),
  • Suspension de la réalisation de certains examens complémentaires,
  • Suspension des déplacements en entreprise et des interventions collectives,
  • Report des réunions et des diverses manifestations programmées.

Equipements de protection

  • Mise en place d’une vitre en plexiglass de protection aux banques d’accueil afin de protéger le personnel en limitant les contacts directs avec les arrivants.
  • Mise en place de distributeurs de solution hydro-alcoolique pour le personnel.
  • Mise à disposition de masques et gants de protection.
    Des masques FFP2 ainsi que des masques chirurgicaux FFP1 sont à disposition.
    Ces masques sont en quantité suffisante afin d’assurer un remplacement régulier (toutes les quatre heures ou dès que le masque est humide)
    Une étude préalable permettra de déterminer l’aptitude des salariés au port de ces protections.
    Des gants à usage unique sont également à la disposition des salariés.
  • Installation de poubelles spécifiques.
    Des poubelles à commande « pédale » du couvercle, destinées à récupérer les équipements usagés et souillés, sont installées en plusieurs points du service.
    Ces dernières sont équipées de sacs appropriés afin d’éviter le contact avec les déchets lors du vidage de celle-ci.
  • Nettoyage des locaux
    Les locaux du service sont soumis à un nettoyage quotidien poussé et ventilés.
    Les surfaces et éléments de contact fréquents seront régulièrement nettoyés avec des sprays virucides ou des lingettes jetables.

Dispositions pour les personnes extérieures en transit dans nos locaux

  • Régulation du flux de salariés entrant dans nos centres de visites. Attente en extérieur le cas échéant.
  • Affichage des consignes de protection et des « gestes barrière » à l’entrée des locaux ainsi qu’en plusieurs endroits stratégiques.
  • Mise à disposition d’un distributeur de solution hydro-alcoolique sur la banque d’accueil. Les personnes extérieures en visite dans nos locaux sont invitées à se laver les mains au gel hydro-alcoolique dès leur arrivée.
  • Aménagement des places assises en salle d’attente : les sièges sont entravés alternativement (1 sur 2) afin de maintenir au mieux les 1 m d’écart entre les salariés assis.
  • Isolement immédiat des personnes présentant des symptômes suspects

Objectif : Prioriser et encadrer notre activité afin d’assurer des prestations essentielles auprès de nos adhérents.

Organisation opérationnelle « évolutive »

  • Suspension du suivi périodique (non prioritaire). De ce fait les IDEST ne sont plus susceptibles de prendre en charge des salariés et sont soustraites aux risques liés aux consultations.
  • Chaque médecin arbitre la poursuite de son activité durant le confinement en fonction des orientations et instructions des pouvoirs publics.
    • Il lui appartient de maintenir les visites indispensables à la poursuite d’activité des adhérents susceptibles d’intervenir dans des secteurs essentiels au maintien de l’activité économique du pays.
    • La poursuite de l’activité du médecin doit être envisagée sans le soutien de son équipe pluridisciplinaire.
    • Tous les médecins disposent des moyens de faire aussi du télétravail. Ils peuvent accéder à leur messagerie et au logiciel métier. Ils sont à même de traiter une grande partie des demandes des salariés et employeurs sans contact physique. Des prolongations d’aptitude par exemple peuvent être décidées après un échange téléphonique poussé avec le salarié concerné.
  • Une permanence téléphonique est en place dans chaque centre opérationnel. Un numéro de téléphone et une boîte mail sont mis à la disposition de nos adhérents.
  • Dispositif d’écoute et de soutien à destination des salariés et employeurs du BTP en Normandie
    Si la santé physique est une nécessité, maintenir une bonne santé mentale pendant la période de confinement est primordial. Les impacts psychologiques des pandémies et confinement sont aujourd’hui bien connus : stress, anxiété, PTSD (syndrome de stress post-traumatique), colère et épuisement émotionnel.
    L’intérêt est de proposer un service supplémentaire à nos adhérents. Les échanges ont lieu par téléphone ou par visioconférence. L’objectif n’est pas de faire de la thérapie, mais plutôt de permettre à des personnes anxieuses ou isolées de pouvoir s’exprimer. D’évacuer les appréhensions ou le stress ressenti. Le but est que les personnes puissent disposer d’une écoute active, d’être rassurées et de les réorienter si nécessaire vers les bons interlocuteurs.

Gestion de la crise et organisation des services supports

  • Une cellule de crise a été constituée comprenant : des services supports (paie, informatique, RH), le responsable HSE, une délégation médecins, les directeurs délégués, les administrateurs du bureau.
  • Le télétravail a été étendu à l’ensemble des fonctions supports.