En bref > Qui sommes-nous

[ 1 ]

Le secteur du BTP : des métiers à risques

Le secteur du BTP représente 1,369 Million de salariés en 2017 (soit près de 7% de la population active) et un des premiers secteurs d’activité économique en France avec un chiffre d’affaires de 170 Milliards d’€ en 2017.

Les diverses activités de ce secteur présentent un haut niveau de risque susceptible d’avoir un impact sur la santé : contraintes physiques très fréquentes (port de charges lourdes, vibrations, bruits, postures pénibles, intempéries…), exposition aux produits chimiques et cancérogènes (amiante)…

La mobilité importante des hommes au fil des chantiers et leur dispersion, la diversité des techniques, des matériaux et de l’outillage, la multiplicité des produits chimiques induisent des expositions variées.

La sinistralité du BTP en baisse

Accidents du travail :

Les accidents du travail dans le BTP sont fréquents et souvent graves.
Les statistiques Accidents du Travail/Maladies Professionnelles de l’assurance maladie font état d’une nouvelle baisse du taux de fréquence des accidents du travail (AT) en 2017 de 3% : 56.8 accidents pour 1000 salariés, contre 60 en 2016 et 64.8 en 2013.
Les principales causes d’AT : manutentions manuelles (48.5 %), chutes de hauteur (17.1%), outillage à main (14.9 %), chutes de plain pied (13.8 %), risque routier (1.6 %).
La branche compte cependant encore trop d’accidents mortels : 120 décès en 2017 contre 112 en 2016 et 130 en 2015.

Maladies Professionnelles :

Les Maladies Professionnelles reconnues sont en hausse de 3.5% en 2017. Il s’agit principalement d’affections péri-articulaires (73%), d’affections du rachis (10%), de lésions du ménisque (5%), de cancers professionnels en lien avec l’amiante (3%), de surdité (2%).

Inaptitudes dans le BTP :

Les Troubles Musculo-Squelettiques représentent la première cause des inaptitudes dans le BTP.

Cependant, grâce au développement progressif d’une culture de la prévention dans ce secteur, la sinistralité du BTP est en baisse depuis 20 ans.

[ 2 ]

Des experts de la santé au travail au service des professionnels du BTP

Santé BTP Normandie dispose d’équipes pluridisciplinaires au service des entreprises et des salariés du BTP dans le domaine de la santé au travail et de la prévention.

Ces équipes, animées et coordonnées par les Médecins spécialisés en santé au travail, se composent de techniciens et experts dans les divers domaines de la prévention en entreprise : Infirmier(e)s en Santé au Travail, Médecins collaborateurs, Intervenant(e)s en Prévention des Risques Professionnels (IPRP), Ergonomes, Technicien(ne)s en métrologie, Psychologues du Travail, Toxicologues, Assistant(e)s Sociales, Assistant(e)s en Santé au Travail…

Formation et partage de connaissances

Ces professionnels sont formés, de manière continue, aux métiers et aux risques spécifiques du BTP, notamment grâce aux formations proposées par le Groupement National Multidisciplinaire de Santé au Travail du BTP (GNMST-BTP) et l’Organisme Professionnel de Prévention du BTP (OPPBTP) qui partagent des protocoles et des guides harmonisés (guide amiante,…). Les sujets abordés concernent la pratique médicale, la législation, la technologie, la toxicologie…

Connaissance de la culture et du langage professionnel technique

Le secteur professionnel du BTP utilise au quotidien un langage et un vocabulaire particuliers se rapportant :

  • à la création, à l’organisation et au suivi d’un chantier ;
  • à l’outillage utilisé ;
  • aux différents postes de travail présents sur un chantier ;
  • aux process de travail ;
  • aux différents matériaux utilisés ;
  • aux engins circulant sur un chantier ;
  • à la réglementation encadrant l’activité du BTP…

La connaissance de ce langage et de ce vocabulaire nécessite dans un premier temps une formation spécifique. Par la suite, une immersion permanente dans le secteur professionnel du BTP (par la visite de chantiers, d’ateliers…) permet de maîtriser ce langage, de communiquer et d’échanger efficacement avec les différents acteurs du secteur et de suivre son évolution (évolution des techniques, des process…).
Grâce à la maîtrise de la réalité du chantier, les équipes des SIST BTP assurent des entretiens de qualité et engagent une relation de confiance pour une prévention réussie.

Connaissance des métiers et maîtrise des risques

Le secteur du BTP expose ses travailleurs à certains risques, comme l’amiante, la silice, chute de hauteur…
Pour assurer le suivi des salariés exposés à ces risques spécifiques, les professionnels des SIST BTP possèdent une expertise indispensable à leur maîtrise.

[ 3 ]

Un suivi de l’état de santé adapté aux salariés du BTP

Le suivi individuel de l’état de santé est adapté et personnalisé. Le médecin du travail fixe, dans le cadre de protocoles, la périodicité et les modalités de ce suivi en fonction de l’âge et de l’état de santé de chaque salarié, de ses conditions de travail et des risques auxquels il est exposé.

Suivi Individuel Renforcé des salariés exposés à des risques spécifiques

Plus de 40 % des salariés du BTP bénéficient d’un Suivi Individuel Renforcé (SIR) du fait des risques auxquels ils sont exposés pendant leur activité professionnelle :

  • Exposition à l’amiante,
  • exposition au plomb,
  • exposition aux produits Cancérogènes, Mutagènes ou toxiques pour la Reproduction (CMR),
  • exposition au risque hyperbare,
  • exposition aux rayonnements ionisants,
  • pratique de la conduite d’engins,
  • travail avec une (ou plusieurs) habilitation(s) électrique(s),
  • activité de montage / démontage d’échafaudage…

Le suivi de ces salariés est exclusivement effectué par des médecins du travail spécialisés et habilités (médecins habilités pour le suivi des salariés intervenants en Installation Nucléaire de Base, médecins compétents pour le suivi des salariés effectuant des travaux immergés…).

Encadrement du Suivi Individuel Général (SIG) ou Adapté (SIA)

Les salariés en SIG ou SIA sont suivis par des professionnels experts. Le suivi peut être assuré par des Infirmier(e)s Diplômés d’État et formé(e)s en Santé au Travail, par délégation du Médecin du travail encadré par des protocoles répondant à la spécificité du BTP.

Le suivi de l’état de santé des salariés du BTP s’inscrit dans une démarche de prévention primaire. L’équipe pluridisciplinaire conseille et sensibilise les salariés sur la mise en place de mesures de prévention individuelles et collectives.

Maintien en emploi des salariés du BTP

Santé BTP Normandie dispose d’une Cellule de Maintien en Emploi afin de lutter contre la désinsertion professionnelle de salariés du BTP en difficulté.
Composée de professionnels de la santé au travail (Médecins du travail, Psychologues du travail, Infirmier(e)s en Santé au travail, Assistantes sociales…), la Cellule de Maintien en Emploi accompagne les salariés pour prévenir des situations d’inaptitudes..

[ 4 ]

Action de proximité en entreprise

Dans le cadre de leur mission de prévention des risques professionnels, les équipes pluridisciplinaires de Santé BTP Normandie interviennent sur le terrain (sur les chantiers, dans les bureaux ou les ateliers).

Les équipes pluridisciplinaires, composées de compétences reconnues, diversifiées et complémentaires, accompagnent employeurs et salariés sur leurs lieux de travail pour analyser les risques, mieux les prévenir et les réduire.

Elles participent notamment à l’élaboration des fiches d’entreprise (document d’appréciation des risques professionnels) et réalisent des études de poste.

Formés aux métiers, aux risques et à la diversité des environnements de travail dans le BTP, les membres des équipes pluridisciplinaires mettent leur expertise technique, leur savoir-faire et leur matériel au service des entreprises du BTP, et plus particulièrement des apprentis en formation dans les CFA du BTP.

Prévention du risque physique

  • Actions de prévention des Troubles Musculo-Squelettiques.
  • Aide à l’évaluation du risque bruit, du risque vibration (système main-bras et corps complet), de la charge physique au poste de travail grâce à la cardiofréquencemétrie.
  • Mesures d’ambiance lumineuse, de températures et d’humidité relative.
  • Conseils en aménagement de bureaux ou locaux professionnels.

Prévention du risque chimique

  • Accompagnement à l’évaluation du risque chimique : étude des Fiches de Données de Sécurité (FDS), aide à la substitution des produits dangereux, conseils sur le choix de la prévention collective et de la protection individuelle.
  • Prélèvements d’air ambiant sur les lieux de travail au cours des activités des salariés (gaz/vapeurs, fumées, poussières…).
  • Dans le cadre d’opérations de désamiantage, accompagnement dans l’établissement des modes opératoires, plans de retrait, stratégies d’échantillonnage, notices de poste…

Actions et sensibilisation santé/hygiène de vie

  • Prévention des addictions (alcool/drogues/tabac…)
  • Sensibilisation sur les effets des substances psychotropes.
  • Conseils en hygiène de vie et rythmes biologiques (travail en horaires alternés, travail de nuit, sommeil).
  • Conseils en nutrition/diététique.
  • Conseils en prévention à destination des apprentis.

Prévention des risques psycho-sociaux (RPS)

  • Accompagnement de la démarche de prévention et d’évaluation des risques psycho-sociaux.
  • Conseils pour améliorer la qualité de vie au travail.
  • Entretiens individuels ou collectifs autour de la question des RPS.
  • Actions de sensibilisation au développement de la qualité de vie au travail et à la prévention des RPS.
  • Accompagnement des entreprises dans le cadre de gestion d’évènements graves (accident matériel, accident mortel, suicide ou tentative de suicide…).

[ 5 ]

Santé BTP Normandie au cœur d’un réseau au service de la prévention dans les entreprises du BTP

Les actions menées par les SIST BTP s’inscrivent dans un réseau collaboratif de partenaires de la branche professionnelle et de la prévention des risques professionnels.

GNMST-BTP

Le Groupement National Multidisciplinaire de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics (GNMST-BTP) est une société savante indépendante ayant pour but d’informer les professionnels de santé sur les risques des métiers du BTP et de promouvoir les travaux sur la prévention dans le BTP, tout ceci dans l’intérêt même de la santé des travailleurs du BTP.

Outre les formations qu’il délivre aux professionnels des SIST BTP, le GNMST-BTP édite :
– le FAST (Fichier Actualisé des Situations de Travail) : répertoire recensant les situations de travail du BTP présentant des exigences et des nuisances notables,
– le FAN (Fiches Actualisées de Nuisance) : guide d’appréciation du risque professionnel.

Les SIST BTP et le GNMST-BTP organisent tous les deux ans des « Journées Nationales de Santé au Travail dans le BTP », rassemblant la profession autour d’un thème d’actualité de santé au travail.

OPPBTP

Organisme référent de prévention du Bâtiment et des Travaux Publics, l’OPPBTP accompagne les entreprises, les acteurs du BTP et l’État pour la prévention des accidents du travail, des maladies professionnelles et pour l’amélioration des conditions de travail. Il met en œuvre la stratégie prévention retenue par les organisations professionnelles du BTP.

À cet effet, l’OPPBTP propose une large palette de solutions et d’outils via son site www.preventionbtp.fr. Ses 250 conseillers, ingénieurs et formateurs engagent diverses actions de terrain, diagnostics et conseils personnalisés, formations, études techniques et expertises.

Les SISTBTP et le GNMST-BTP sont des partenaires importants et réguliers de l’OPPBTP, pour des actions nationales de communication et sensibilisation, la réalisation de diverses études ou encore la formation des professionnels de la santé au travail. Un réseau de 16 médecins conseil y contribue activement.